jeudi 15 novembre 2012

LE GRUNGE

Un petit topo sur le Grunge !


A l’heure où des groupes comme Soundgarden, Alice in Chains reviennent sur le devant de la scène, il serait bon de refaire le point sur leur genre musical à la croisée du punk, le hard et le rock indépendant à savoir : le grunge.
ALICE IN CHAINS








SOUNDGARDEN






Le Grunge qu’on appelle parfois The Seattle sound est un sous-genre du rock alternatif qui a émergé au milieu des années 1980 dans l'état de Washington, en particulier dans la région de Seattle. Le grunge est caractérisé par des guitares saturées, des signatures de temps variables et des paroles apathiques ou qui traitent des angoisses ainsi qu’un refus du conformisme. L'esthétique grunge est plus sale par rapport à d'autres formes de rock, et les musiciens grunge étaient beaucoup plus connus pour leurs apparences hirsutes que pour leur sens de la théâtralité. En effet, si on traduit littéralement le terme « grunge » il s’agit de « crasse entre les orteils ». Ce qui prouve que ce genre musical est vraiment du brut de décoffrage et qui ne tergiverse pas 30 ans. Le mouvement grunge débutait autour du label indépendant Sub Pop dans les années 1980. Ce label a permis de diffuser localement des groupes comme Melvins, Green RiverScreaming Trees, Mudhoney, Tad, Pearl Jam ainsi que quelques groupes féminins tels que L7 avec leur formidable opus Bricks are Heavy, Babes in Toyland, et Hole, bien avant que les majors s'y intéressent. Il s’agissait au départ d’un petit microcosme de groupes qui allait réinventer le terme rock. Le grunge est devenu un succès commercial dans la première moitié des années 1990, principalement en raison des albums de Nirvana Nevermind (video ici) et Pearl Jam Ten (video là). D’ailleurs, ces deux groupes firent les heures de gloires des chaines musicales (il y en avait encore à ce moment) comme MCM ou MTV. On se souvient tous des clips comme Come as you are de la bande à Kurt Cobain, ainsi que Jeremy de celle d’Eddie Vedder.  Le grunge est intrinsèquement lié à la génération qu’on appelle « X » en terme sociétale. La génération X est cette jeunesse, sans identité, issue de la Révolution tranquille, qui a grandi dans la promesse d’un futur encourageant. Cependant, à l’âge d’entrer dans la vie active, elle a été confrontée à la crise de l’emploi des années 1980. Elle est perçue comme une génération sacrifiée et englobe les individus nés du milieu des années 1960, à la fin des années 1970. On pourrait ainsi dire que c’est une génération qui a été soumise à plusieurs désillusions. Ce qui se traduit par la hargne que transmettent tous ces groupes de cette époque là.

HOLE






L7










Bien que les heures de gloire du grunge soient passées depuis longtemps, certains groupes continuent de composer et de tourner, comme Pearl Jam ou The Smashing Pumpkins (même si la bande à Billy Corgan s’arrêtée entre 2000 et 2006). Ce mouvement a sans aucun doute laissé sa marque dans la musique rock contemporaine, américaine particulièrement. On retrouve son influence dans le répertoire de nombreux groupes, dont une partie prirent la relève. Parmi celle-ci on peut citer des combos tels que : les Foo Fighters fondés par l'ancien batteur de Nirvana, Dave Grohl, Puddle of Mudd, Seether, Creed, et Nickelback.

Et maintenant, si cette lecture vous a plu je vous invite à aller découvrir tous ces groupes car ils en valent amplement le détour. Pour rappel Soundgarden a sorti un tout nouvel album ce mardi 13 novembre alors rendez vous sur la chronique qui est aussi présente dans Rocking in a Free World. Bonne découverte !

Alicia FIORUCCI

2 commentaires:

  1. Encore une saillie pour ma culture rock' n rolliènne !!

    RépondreSupprimer
  2. y a plusieurs groupes cités à aller écouter ! c'est une branche du rock sympa le grunge !!

    RépondreSupprimer